Comment s’appelle La Ceremonie Secrete Des Sorciere ?

La Ceremonie Secrete Des Sorciere est appellé le Sabbat , La sorcellerie était quelque chose qui s’est considérablement développé au cours de la période médiévale, en particulier à partir du début du XVe siècle.

Qu’est-Ce Qu’un Sabbat ?

Il avait été développé à partir d’une longue tradition de persécution ecclésiastique et laïque de la pratique de la magie illicite, un acte considéré comme extrêmement hérétique. Cependant, dans les années 1400, une conception beaucoup plus extrême et sinistre de la sorcellerie avait émergé, avec un élément central étant le rassemblement rituel des sorcières le jour du sabbat.

Qui signifie sabbat ?  » Sorcellerie « 

Une compréhension de l’existence et de la réalité du sabbat s’est développée rapidement au XVe siècle en raison de sa large apparition dans une multitude de textes contemporains. Ces récits étaient presque identiques dans leur perception, parlant d’un rassemblement rituel et sinistre de sorcières dans des endroits reculés. Les sorcières du sabbat ont été convoquées pour assister à une cérémonie où Satan lui-même et d’autres démons seraient présents sous forme humaine ou animale. Chaque sorcière était tenue de professer sa loyauté éternelle et son service au diable et de renoncer et de rejeter totalement la foi chrétienne en échange de l’enseignement des « arts noirs ». les sorcières, dont la plupart étaient des femmes, avec le Diable et ses démons alors qu’ils étaient engagés dans une relation sinistre qui consumait leur corps et leur âme. Le résultat de telles cérémonies entraînerait les sorcières à faire du mal aux autres en utilisant les arts magiques, comme infliger l’infertilité et la stérilisation, invoquer les tempêtes et la grêle et invoquer la peste.

Le sacrifice est devenu l’un des éléments essentiels du sabbat des sorcières initialement à travers une offrande sacrificielle du corps et de l’âme des sorcières au diable, pour toujours. Une sorcière jurerait une allégeance totale à Satan, en plus de l’offrande d’un membre après la mort, en échange de la connaissance et de la capacité de pratiquer les arts de la magie noire.

  Guide Tomber Enceinte en Utilisant La Loi D'attraction

Le sacrifice des enfants était aussi un thème commun du sabbat ; les bébés ont été assassinés, enlevés et consommés au nom de Satan comme moyen de prêter allégeance. Selon le récit de Johannes Nider dans son Formicarius, une sorcière de Berne a admis le sacrifice de treize bébés. Un meurtre rituel a été effectué, où les restes du bébé ont ensuite été ajoutés à un bouillon de sorcière. Le contenu serait bouilli pour séparer la chair des os, où la matière solide serait utilisée dans le but de pratiquer des rites et des transmutations. Les restes liquides étaient mis dans des flacons en peau humaine, pour être bu en gage d’allégeance au diable. Les consommateurs de cette matière liquide absorberaient le savoir des arts noirs.

Les malédictions étaient également censées être utilisées comme méthode pour provoquer la mort. La sorcière Stedelen de Lausanne a avoué le meurtre de sept bébés à naître alors qu’elle était dans le ventre de la mère dans une maison particulière lors de son procès. Sa malédiction a infligé l’avortement à toutes les grossesses pendant de nombreuses années, arrêtant même la reproduction du bétail. Il a affirmé avoir imposé cette malédiction en plaçant un lézard sous l’entrée principale de la maison. En découvrant cela, le prétendu lézard n’a pas été retrouvé pour s’être transformé en poussière, mais lorsque toute la saleté sous l’entrée principale a été enlevée, la fertilité est miraculeusement revenue à la maison.

La publication du Malleus Maleficarum, un manuel de chasse aux sorcières, en 1435 a cimenté la réalité médiévale de la sorcellerie et l’existence du sabbat. Écrit par les théologiens et inquisiteurs Kramer et Sprenger qui se sont occupés de la persécution des sorcières, il en parle comme de la forme la plus mauvaise et la plus vile de magie et de superstition. C’étaient des individus sinistres qui avaient rejeté la foi catholique au nom du diable et se sont lancés dans une quête pour instiller l’horreur aux autres. Les sorcières qui se sont réunies le jour du sabbat faisaient partie de la classe de sorcières la plus puissante, connues pour leurs sombres manières magiques d’infliger des dommages et leur sacrifice rituel d’enfants.

  Loi de l'Attraction - Technique Du Papier Sous L Oreiller

Bien que les interprétations modernes puissent considérer la sorcellerie simplement comme un phénomène surnaturel, c’était une source réelle et légitime de peur et de controverse au Moyen Âge. Des sources contemporaines détaillent plusieurs récits de sorcières et de leurs rassemblements le jour du sabbat, démontrant leur légitimité à une époque où l’on croit fermement aux arts de la magie et de la sorcellerie. Alors que certains considèrent ce spectacle comme une tentative des autorités de rationaliser les questions hérétiques qu’ils ne pouvaient pas comprendre, à l’ère de la sorcellerie, il y avait une compréhension très authentique et très répandue de la pratique magique et du sabbat.

comment se déroule le sabbat

sacher que les presage et leur sinification peuve ne pas avoir raison et que le meilleur présage qui est toujour réalisé en mesure du bien est de prier a dieu l unique